Publication de Trésors des métiers d'art de Fès

« Les archives de l’époque du Protectorat renferment une mine d’informations indispensables pour qui est amené de nos jours à prendre des décisions pour la conservation des édifices anciens. Nombreux sont les défis dans la société marocaine d’hier comme d’aujourd’hui, pour le maintien d’une activité artisanale et artistique basée sur une excellence technique et sur des capacités de renouvellement d’ordre économique mais également identitaire. A son époque Marcel Vicaire a largement œuvré pour répondre à ces défis en contribuant à les identifier et en tentant courageusement de les relever dans le domaine de l’artisanat et des métiers d’art. »

 
Extrait de l’avant-propos de Claire Déléry, conservatrice du Patrimoine et Bulle Tuil-Leonetti, ingénieure de recherches au CNRS, conseillères scientifiques de l’exposition sur le Maroc médiéval au Louvre en 2014.

Marcel_Vicaire_à_Fès_1930.jpg
Couverture Trésors des métiers d'art de Fès

Marcel Vicaire a consacré sa vie à protéger et promouvoir les richesses du patrimoine marocain de 1923 à 1958. Artiste peintre diplômé des Beaux-Arts de Paris, il est tombé sous le charme du pays et de ses habitants en 1920. C’est avec joie qu’il a répondu à l’appel du Maréchal Lyautey lorsque celui-ci l’a nommé Inspecteur des Arts et Métiers Marocains. Avec le soutien de l’association des Amis de Marcel Vicaire, Isabelle Crouïgneau-Vicaire présente ici les textes de son père qui célèbrent les beautés de l’artisanat marocain d’excellence qu’il a tant aimées.